#Confiné S2, 8 novembre.

Lors du premier confinement, durant le printemps 2020, tous les soirs à 20h, des gens se postaient à leur balcon et faisait un raffut en applaudissant. C’était pour rendre hommage aux personnes, soignants et travailleurs qui continuaient à assurer un service vital à l’ensemble de la population au risque d’être contaminés. Durant ce confinement du mois de novembre, c’est déjà plus light et beaucoup moins respecté par les gens et on n’entend plus personne au fenêtres et aux balcons. C’est vrai qu’à 20 h il fait bien nuit et froid mais surtout l’ambiance est plus à la râlerie qu’à la solidarité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.