#confiné S2, 3 nov.

Ce mardi 3 novembre, le confinement partiel et imparfait des français fait polémique. De nombreux commerçants doivent être fermés car considérés comme « non essentiels » alors que dans les grandes surfaces ils peuvent vendre des articles « non essentiels ». Au lieu d’autoriser l’ouverture de certains types de commerces, le gouvernement a décidé de suspendre la vente de ces produits dans les rayons de ces hypermarchés. Et dans les boulangeries-pâtisseries ? doit-on faire pareil ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.